Salaires et impôts 

Je ne suis pas aux USA sous un contrat d’expatriation au sens propre du terme. J’ai un contrat local avec mon entreprise et donc les avantages et inconvénients qui vont avec. 

Mon salaire ici est versé tout les 15 jours et c’est comment dire agréable et je dois avouer que ca m’aide à bien mieux gérer mon budget. Je sais que je dispose de telle somme pour 15 jours avec telle échéance à payer pendant ces 15 jours. Et c’est vraiment agréable et pratique. Ca m’aide à savoir exactement ce que je peux utiliser pour moi ou pour faire autre chose. 

De mon salaire tout les 15 jours est retiré la cotisation à ma mutuelle / sécurité sociale (qui sont une seule chose ici) plus une avance sur les impôts (locaux et fédéraux) plus quelques cotisations à côtés.

Les impôts, une grande différence par rapport à la France, ils sont prélevés directement à la source, basés sur un calcul fais à partir des donnes fournis à l’entreprise en début d’année (les calculs peuvent être refait en cours d’année, il suffit de redemander aux ressources humaines un formulaire de déclaration). Et une fois dans l’année il faut tout de même faire une déclaration d’impôts et pour ca les choix sont variés. Pour le coup cette  année j’ai demandé un coup de main à ma chef, elle a l’habitude de faire sa propre declaration et connaît plusieurs personnes travaillant au bon endroit qui nous on aiguillés sur les démarches a fournir.

Mon statut actuel est en plus bien particulier. Je suis en Residence fiscale aux USA car j’y réside mais mon domicile fiscal est aussi en France. Comme j’y ai travaillé en 2015 pour un mois et y ai reçu plusieurs salaire (fin de contrat, primes etc..) j’avais des déclarations à faire en France . Heureusement pour moi la France a un accord de non double impositions avec les USA donc j’ai eu à déclarer sur un formulaire dédié les salaires touchés en France. Une fois les bonnes informations obtenues ce fut facile à compléter (merci les connaissances travaillant aux impôts qui ont pu me guider correctement dans ce dédale).

Aux USA ayant travaillé plus que la limite pour eux j’ai donc eu à faire une declaration américaine, pour ca plusieurs web sites s’offraient à moi. En fait il s’avère qu’ici pour pouvoir faire une déclaration d’impôts il faut payer (alors oui un prix bas mais quand même )mais au moins on est sur du résultat et on sais si la declaration est approuvée dans les 24h suivant la déposé du dossier. 

Pour mon cas les calculs fait en début d’année ont été plutôt bien fait. Il ne manquait que 180$ sur la declaration fédérale et 20$ sur la declaration locale (bah oui ça ne serait pas drôle autrement il faut faire 2 declaration Une pour le pays une pour l’état ). Et environ 40$ à payer pour le service utilisé pour déposer ma déclaration d’impôts (l’an prochain j’aurais que 15$ à payer si je re utilise le même service).l’avantage de ce système c’est quand même que ma declaration été guidée et qu’elle a été validée en quelques heures et acceptée par le service des impôts américains. Un vrai soulagement pour moi. 

Je trouve ce système bien plus sympa qu’en France le fait d’avoir un salaire net d’impôt c’est quand même bien pratique et avec les estimations je sais à peu près qu’elle somme j’aurais à payer pour 2016 et combien il me resterais à payer.

Cette année c’était deux declaration en l’espace d’un mois pour moi. Un vrai stress (et la declaration française je l’ai déposée moins d’une semaine après l’ouverture du site en ligne) pour moi j’avais tellement peur de mal faire ou de faire une erreur 

Il en sera de même l’an prochain. J’avoue que j’apprécierais bien que la France passe à l’imposition à la source, cela éviterais bien des soucis à certains même si ça peut être compliqué à mettre en place.

Publicités